Bip-Bip et Coyote

Bip-Bip et Coyote

Deux microfusées, de forme pyramidale ; pour une fois, Coyote fut suivi de Bip-Bip, plus rapide, puisque bi-étages.

Après Woody Woodpeecker, j’entrepris de construire une microfusée ayant des caractéristiques semblables (base carrée, ralentissement par parapluie) et dont la ligne était pyramidale. Les parois de la structure devaient donc s’ouvrir au dépotage. Ayant eu l’expérience de WWP, il me fallait également baisser le centre de gravité lorsque s’ouvriraient le parapluie, afin que la fusée soit orientée vers le ciel lors de sa descente. Il n’existe pas de photos de Coyote et de sa construction, pour cause de problème technique de l’appareil (ou plutôt de la pellicule).

Le temps n’était pas idéal, ce samedi 15 décembre, mais l’envie de lancer Bip-Bip à tout prix nous fit braver les conditions météo, à savoir le froid, la tombée de la nuit proche et surtout les rafales de vent. Le lancement fut bref : malgré un vol parfaitement nominal, le second étage s’inclina dans le vent et vint terminer sa course sur un terrain voisin, dont le propriétaire fut peu conciliant pour nous laisser effectuer quelques recherches...